13/03/18

Après leur victoire contre les Pays-Bas à Albertville en février, les Bleus de Yannick Noah ont rendez-vous à Gênes en Italie du 6 au 8 février pour tenter de se qualifier pour les demi-finales de la Coupe Davis 2018.

Sur la terre battue extérieure du Stade Valletta Cambiaso, le défi sera de taille contre la "squadra italiana" emmenée par Fabio Fognini. Classé 19e mondial, l’Italien est un véritable spécialiste de terre, surface sur laquelle il vient de s’imposer à Sao Paulo pour conquérir le sixième titre de sa carrière (tous remportés sur terre battue). C’est aussi sur terre battue extérieure qu’il avait infligé deux défaites à Rafael Nadal en 2015 (Rio de Janeiro et Barcelone).

Imprévisible sur le circuit, pilier en Coupe Davis

Connu pour son jeu et son comportement imprévisibles, le fantasque Italien sait se transcender lorsqu’il défend les couleurs de son pays. En 18 sélections, il a remporté 27 matches pour onze défaites et ce bilan est encore plus impressionnant lorsqu’on parle des simples : 20 victoires pour 7 défaites. Un ratio qui s’améliore encore lorsqu’il s’agit des rencontres jouées à domicile lors desquelles "Super Fabio" ne s’est incliné que deux fois en simple (pour onze victoires) : une première fois lors de sa première sélection en 2008 contre Ernests Gulbis et la dernière contre Federico Delbonis lors du quart Italie-Argentine en 2016.

Entre-temps, Fabio Fognini avait notamment signé une très belle victoire contre Andy Murray, battu en trois manches à Naples lors du quart contre la Grande-Bretagne en 2014.

Rencontre marathon contre le Japon

Cette saison, il a une nouvelle fois été l’homme fort de l’équipe italienne qui s’est imposée au Japon au terme d’une rencontre haletante. Après avoir passé plus de huit heures sur le court en deux jours pour remporter son simple contre Taro Daniel et le double avec Andreas Seppi, Fabio Fognini est revenu sur le court le dimanche pour s’imposer en cinq sets contre Yuichi Sugita au terme d’un nouveau match marathon, après avoir sauvé une balle de match dans le tie-break du quatrième.

19 sets disputés, 15 heures sur le court et 3 points remportés, Fabio Fognini, a pour son capitaine Corrado Barazzutti été le vrai héros du week-end. "Fabio a vraiment été exceptionnel, il a disputé un grand match, de gladiateur indomptable, après deux premières journées très exigeantes."

Nul doute que le numéro un italien répondra une nouvelle fois présent sur le court à Gênes, située à moins de deux heures de San Remo où il est né. Les joueurs français sont prévenus. Déjà concentrés sur la rencontre, les Bleus seront prêts à répondre à l'appel de leur capitaine et à combattre pour arracher leur billet pour les demi-finales.

 

 

Amandine Reymond